aspirant


aspirant

aspirant, ante [ aspirɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n.
• 1496; de aspirer
I N.
1Vieilli Personne qui aspire à un titre, à une place. « jadis on en faisait [des filles] des maîtresses de piano, maintenant ce sont des journalistes ou des aspirantes députées » (Robida). candidat.
2 N. m. Mod. Milit. Grade qu'un sous-officier supérieur obtient après avoir suivi avec succès l'enseignement d'une école militaire. Mar. Élève de deuxième année de l'École navale. Abrév. fam. (1916) ASPI . Ils sont aspis.
II Adj. Qui aspire (un fluide). Pompe aspirante, qui aspire de l'eau, l'élève en faisant le vide. Pompe aspirante et foulante.

aspirant nom masculin Grade de la hiérarchie militaire générale situé entre le grade de major et celui de sous-lieutenant ou d'enseigne de vaisseau de deuxième classe. ● aspirant, aspirante adjectif Qui aspire un liquide ou un fluide. ● aspirant, aspirante (expressions) adjectif Pompe aspirante, pompe qui élève un liquide en faisant le vide. ● aspirant, aspirante nom Personne qui aspire à un titre, à une dignité, à un emploi. ● aspirant, aspirante (synonymes) nom Personne qui aspire à un titre, à une dignité, à...
Synonymes :

aspirant, ante
adj. et n.
rI./r adj. Qui aspire. Une pompe aspirante.
rII./r n.
d1./d Personne qui aspire à obtenir une place, un titre, un poste. Un aspirant au doctorat.
d2./d n. m. Grade attribué aux élèves officiers avant leur promotion au grade de sous-lieutenant.
|| élève officier de marine.

⇒ASPIRANT, ANTE, part. prés., adj. et subst.
I.— Part. prés. de aspirer.
II.— Emploi adj. Qui aspire, qui peut aspirer.
A.— Sens physique (cf. aspirer A)
1. [En parlant d'une partie du visage] Nez aspirant, bouche aspirante :
1. Quand je le vis [le portrait de Mme de Staël, par Gérard], il y a deux ans, à Coppet, éclairé par le soleil de juin, je ne pus m'empêcher d'être frappé par ces lèvres rouges et vineuses, par ces narines larges, reniflantes, aspirantes.
FLAUBERT, Par les champs et par les grèves, 1848, p. 183.
2. [En parlant d'une plante] :
2. Ainsi s'érige enfin, au centre de l'histoire de la nature, le lys suprême, le calice parfait, la fleur aspirante et respirante en qui l'œuvre de la création est reprise et couronnée.
CLAUDEL, Un Poète regarde la Croix, 1938, p. 21.
3. PHONÉT. Consonne aspirante (cf. aspirer ex. 6).
Emplois techn.
a) BOT. Fibre aspirante :
3. ... [les racines traçantes] (...) sont garnies, à leur tour, de chevelus et de fibres aspirantes.
J.-J. BAUDRILLART, Nouv. manuel forest., trad. de Burgsdorf, 1808, p. 39.
b) TECHNOLOGIE :
4. On distingue, selon leur mode de fonctionnement deux sortes de tarares : les tarares soufflants et les tarares aspirants.
G. PASSELÈGUE, Les Machines agricoles, 1930, p. 292.
SYNT. Ventilateur aspirant, ventilateur — et soufflant (L. SER, Traité de phys. industr., t. 1, 1888, p. 669), pompe aspirante et soulevante (J.-N. HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Cours d'exploitation des mines, 1905, p. 549), pompe aspirante et (re)foulante (C. DUVAL, Le Verre, 1966, p. 76), injecteur (non) aspirant (A. HERDNER, Construction et conduite des locomotives à vapeur).
B.— Au fig., rare. Ardent, ambitieux (cf. aspirer B) :
5. Ce penchant [pour le pouvoir] se modifie selon les caractères : impétueux et aspirant, mou et rampant; imprudent, ouvert, déclaré dans ceux-ci, circonspect, caché, honteux et bas dans ceux-là : ...
CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 3, 1848, p. 625.
III.— Emploi subst.
A.— [Le subst. désigne une pers. gén. au masc. et avec un déterminatif] Celui, celle qui ambitionne quelque chose. Aspirant à un poste, à une fonction; aspirant au pouvoir, au trône; aspirant-dictateur; aspirant-auteur; aspirant à l'Académie :
6. Et derrière les bourgeois, le peuple. Un joli peuple que celui de cette époque-là. Un peuple de candidats à la bourgeoisie, un peuple d'aspirants à la bedaine.
LARBAUD, A. O. Barnabooth, 1913, p. 308.
1. Degré du compagnonnage, intermédiaire entre l'apprenti et le compagnon :
7. Le compagnon est loup; vexé par le singe, qui est le maître, il donne la chasse au renard, à l'aspirant, lequel le rend avec usure au lapin, au pauvre apprenti.
MICHELET, Le Peuple, 1846, p. 97.
2. Candidat à un concours :
8. Le triste F., ex-aspirant à l'école des Chartes, a renoncé à l'archéologie et se fortifie dans ses études pour être pion; il veut se faire recevoir agrégé de grammaire et apprendre les verbes et la syntaxe.
FLAUBERT, Correspondance, 1840, p. 70.
3. Soupirant :
9. ... dès l'apparition des demoiselles de Saint-Geneix à Blois, beaucoup d'aspirants s'étaient présentés, deux entre autres qui avaient été agréés.
G. SAND, Le Marquis de Villemer, 1861, p. 20.
MILIT. Élève de certaines écoles militaires, ou officier de grade inférieur à celui d'enseigne de vaisseau ou de sous-lieutenant. Aspirant d'aviation (Mét. 1955), de marine, petit aspirant, brevet d'aspirant :
10. ... la plèbe militaire commence à l'adjudant, ou peut-être à l'aspirant.
ALAIN, Propos, 1934, p. 1200.
Fam., p. abrév. Aspi (cf. MONTHERLANT, Le Songe, 1922, p. 49).
RELIG. Aspirant au sacerdoce, au diaconat. ,,On nomme aspirante celle [la religieuse] qui a fait son noviciat, et aspire à la profession`` (GATTEL 1841).
B.— [Le subst. (masc.) désigne un objet]
1. TECHNOLOGIE :
11. On appelle aspirant, crépine, lanterne, grenouillière, ou reniflard l'extrémité inférieure du tuyau d'aspiration qui admet l'eau dans la pompe. Cet organe est percé de trous, ou narines.
J.-N. HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Cours d'exploitation des mines, 1905, p. 478.
2. Arg. Aspirant de narine. ,,Mouchoir`` (ROSSIGNOL, Dict. d'arg., arg.-fr. et fr.-arg., 1901, p. 6).
Rem. On rencontre ds les dict. du XIXe et du XXe s. le subst. fém. aspirance 1853 (DE MONTAIGLON, Hist. de l'Acad. de peinture [Mém. attribués à H. Testelin], t. 2, p. 116 ds LITTRÉ, sens a; suff. -ance). a) Qualité d'aspirant à une fonction, à un emploi; noté comme néol. ds LITTRÉ, repris par GUÉRIN 1892 et QUILLET 1965 qui ajoute que le mot est ,,très rare``. b) ,,Temps pendant lequel on est aspirant`` (Lar. 19e avec la mention néol. — Lar. 20e).
PRONONC. :[], fém. [-]. Aspirance. Seule transcription ds LITTRÉ : a-spi-ran-s'.
STAT. — Fréq. abs. littér. :334. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 363, b) 476; XXe s. : a) 650, b) 463.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BOUILLET 1859. — GRUSS 1952. — JAL 1848. — JOSSIER 1881. — LE CLÈRE 1960. — Mét. 1955. — NYSTEN 1814.

aspirant, ante [aspiʀɑ̃, ɑ̃t] adj. et n.
ÉTYM. 1496; p. prés. de aspirer.
———
I Adj. Qui aspire. || Nez aspirant, bouche aspirante (→ Aspirer, II., 1.).
Techn. || Pompe aspirante, qui aspire de l'eau, l'élève en faisant le vide. || Pompe aspirante et foulante. || Ventilateur aspirant, aspirant et soufflant.
Phonét. || Consonne aspirante.
———
II N. || Un aspirant, une aspirante.
1 Vx. Personne qui aspire (à un titre, à une place). || Les aspirants à un emploi.Absolt. || Un aspirant. Candidat.
1 C'était d'abord un aspirant timide;
C'est maintenant un docteur intrépide (…)
J.-B. Rousseau, Épîtres, II, 2.
2 Je n'ai fait que quarante visites, quatre-vingts révérences; ce n'est rien pour un aspirant aux emplois académiques.
P.-L. Courier, I, 136, in Littré.
2.1 — Toutes les mères, maintenant, veulent faire de leurs filles des sous-préfètes, reprit le directeur; jadis on en faisait des maîtresses de piano, maintenant ce sont des journalistes ou des aspirantes députées. Tout le monde veut faire de la politique, on encombre la carrière !
A. Robida, le Vingtième Siècle, p. 152.
Relig. || Aspirant au sacerdoce, au diaconat.
Vx. Candidat (à un examen, à un concours). || Une aspirante au bachot.
Vx. Soupirant. || Elle a de nombreux aspirants.
2 Mod. a Titre des élèves officiers qui prennent rang entre l'adjudant-chef et le sous-lieutenant.
b Mar. Élève de deuxième année de l'École navale (fam. aspi, 1922).
3 Le galon d'or coupé par deux sabords bleus de l'aspirant de deuxième classe n'est donc plus porté que par les élèves de deuxième année de l'École Navale et par les aspirants de réserve.
R. Gruss, Dict. de marine.
3 Techn. Extrémité percée de trous d'un tuyau d'aspiration.
4 Loc. Fam. Aspirant de narine (par calembour sur aspirer, et sur marine) : mouchoir.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aspirant — est un grade militaire. Étymologiquement, ce grade désigne celui qui aspire à devenir officier, c est à dire qu il attend cette promotion. C est généralement un grade d officier en formation ; le terme est également utilisé au Fonds national …   Wikipédia en Français

  • aspirant — ASPIRÁNT, Ă, aspiranţi, te, s.m. şi f. Persoană care aspiră la ceva, care doreşte să obţină ceva. ♦ spec. (În trecut) Elev al unei şcoli de ofiţeri de marină. ♦ spec. (în trecut) Diplomat al unei facultăţi care se pregătea, sub conducerea unui… …   Dicționar Român

  • Aspirant — Sm Anwärter, Bewerber per. Wortschatz fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. aspirant, einer Ableitung von frz. aspirer sich bewerben, streben nach , aus l. aspīrāre sich einer Sache oder Person nähern, zu jmd. oder zu etwas zu gelangen… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • aspirant — aspirant, ante 1. (a spi ran, ran t ) adj. Terme d hydraulique. Qui aspire. Pompe aspirante, pompe qui élève l eau en faisant le vide. aspirant, ante 2. (a spi ran, ran t ) s. m. et f. Celui, celle qui aspire à une fonction, à une place, à un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Aspirant — is a military rank in the French military, Brazilian military,Romanian Navy and Polish Police.French ArmyAn Officer Designate rank, it is used in the Armée de Terre (Army), the Armée de l Air (Air Force), the Marine Nationale (Navy) and the… …   Wikipedia

  • aspirant — ASPIRANT, ANTE. adj. Il n est guère d usage au propre que dans cette phrase, Pompe aspirante, qui se dit d Une sorte de pompe qui élève l eau en l attirant, à la différence de celle qui élève l eau en la poussant. C est une pompe aspirante, qui… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aspirant — aspìrant m <G mn nātā> DEFINICIJA 1. pov. čin u vojsci i drugim hijerarhijama prije postizanja završnog ranga, npr. čina časnika nakon završene vojne škole [kadet aspirant]; pripravnik 2. onaj koji ima aspiracija na što, koji što želi… …   Hrvatski jezični portal

  • aspirant — Aspirant, [aspir]ante. adj. v. Qui aspire. Il n a d usage au propre que dans le dogmatique. On appelle, Une pompe aspirante, Celle qui esleve l eau en l attirant, à la difference de celles qui eslevent l eau en la poussant. C est une pompe… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Aspirant — As*pir ant, n. [Cf. F. aspirant.] One who aspires; one who eagerly seeks some high position or object of attainment. [1913 Webster] In consequence of the resignations . . . the way to greatness was left clear to a new set of aspirants. Macaulay.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Aspirant — As*pir ant (?; 277), a. [Cf. F. aspirant, p. pr. of aspirer. See {Aspire}.] Aspiring. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English